Plusieurs types d'ordinateurs ?

Plusieurs types d'ordinateurs ?

Après le premier article, nous savons qu’un ordinateur est simplement une machine reconfigurable, mais cette définition est trop large. On se demande dans notre vie de tous les jours : où se trouvent les ordinateurs ?

Le plus simple et plus petit : le microcontrôleur (µC)

Microcontrôleur est un terme que l’on entend rarement et pourtant c’est l’ordinateur le plus présent dans nos vies. Tous les appareils de la maison sont supervisés par un microcontrôleur : des alarmes (intrusions ou incendies), aux ampoules intelligentes en passant par tous les appareils électroménagers. La voiture en possède des centaines, les avions des milliers. Même dans notre carte bancaire, il y a un minuscule ordinateur (la puce) dont la seule fonction est de valider le code.

Plus petit microcontrôleur de la famille Arduino

Ces ordinateurs miniatures sont généralement programmés pour réaliser une seule tâche. Ils sont très économes en énergie (une alarme anti-incendie tient plusieurs années sans changement de piles), résistants, de plus en plus puissants et connectés. En effet, il est très intéressant pour les industriels d’avoir une seule puce, que l’on peut configurer à souhait et qui peut communiquer en Bluetooth ou en Wi-Fi avec d’autres microcontrôleurs. Ils sont la base même de l’internet des objets (IoT).

Ceux de tous les jours : le smartphone et l’ordinateur personnel

Le smartphone est une autre forme d’ordinateur. Depuis les années 2010, il remplace de plus en plus l’ordinateur personnel, qui lui est présent dans nos vies depuis la fin des années 70. La différence avec le microcontrôleur ? D’un point de vue purement fonctionnel, aucun. Le smartphone et l’ordinateur personnel sont généralement plus puissants et possèdent des périphériques d’entrée, avec lesquels interagit l’utilisateur (écran, clavier, souris…). La “barrière” entre ces deux mondes, est qu’un microcontrôleur est un circuit intégré : toute l’architecture est concentrée dans une même puce. À contrario, tous les autres types d’ordinateurs sont composés de plusieurs circuits intégrés.

Les serveurs : ceux qui dirigent le monde

Et l’internet alors, comment il fait pour fonctionner ? Eh bien, sur des ordinateurs ou plus précisément sur des serveurs : ce sont de très gros ordinateurs qui sont capables de gérer un flux important de données. Des entreprises comme Amazon (USA) ou OVH (France) sont spécialisées en location de serveur. Elles possèdent des “fermes” de serveurs appelées data-center et les louent aux entreprises ou aux particuliers. Ce blog est par exemple hébergé sur une machine appartenant à OVH dans la région parisienne, sur un tout petit serveur (1 cœur et 2Go de RAM, c’est pour dire).

Rack (armoire) contenant des serveurs

Et pour finir, les dieux des ordinateurs : les supercalculateurs

Certaines agences gouvernementales, la NASA pour citer la plus célèbre, ont besoin d’effectuer des calculs peut communs. Le milieu scientifique, en général, se dote de monstres de puissance. Pour avoir un ordre de grandeur (si on peut se représenter de tels chiffres), le plus puissant des supercalculateurs, le Summit [en] est environ 100 millions de fois plus puissant qu’une console de 4ème génération (source [en]).

Supercalculateur du Commissariat à l'Energie Atomique, le Terra-100

Ces ordinateurs un peu spéciaux sont utilisés notamment en recherche quantique, en prévision climatique, en modélisations moléculaires et autres milieux scientifiques qui demandent des calculs très longs.

En résumé

Il existe tout un panel d’ordinateur différent. Chaque grande “famille” correspond à un besoin bien spécifique, du microcontrôleur qui a une seule fonctionnalité, aux supercalculateurs qui ont été bâtis pour la recherche scientifique. Tous ces systèmes ont un logiciel commun, le système d’exploitation (sujet du prochain article ;-).

Commentaires

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×